Notre Aura

L’être humain au-delà de son enveloppe physique est en étroite relation avec l'univers qui l'entoure

L’être humain est un être bioénergétique. La matière qui le compose est de l’énergie "cristallisée à différents taux vibratoires".

Il comprend un certain nombre de centres d’énergies appelés Chakras qui sont tous destinés à capter l’énergie vitale de la Terre et de l’Univers, pour la redistribuer à l’ensemble de l’organisme.

L’homme sur la terre se trouve à une place toute privilégiée ; La tête en haut capte l'énergie

du Soleil. C’est l’énergie nourricière Cosmique, YANG, masculine, le "+" dira-t-on.

Les pieds au sol captent l'énergie de notre Mère la Terre. C’est l'énergie nourricière féminine,Yin, le "-". L’équilibre énergétique dans le corps humain est essentiel.

Chacune de nos cellules et chacun de nos organes ont leur fréquence propre, leur "note" et prennent part à la symphonie de notre corps. Notre rôle est de veiller à leur parfaite harmonie. Dans le cas contraire, il est facile de comprendre que le dysfonctionnement énergétique affecte tout l’organisme physique.

Lorsque notre vibration idéale est perturbée, c’est à ce moment que peuvent apparaître des maladies et des complications dans la vie, etc. Ce constat est par lui-même la preuve que le corps physique n’est que le moule matériel d’un corps beaucoup plus subtil.

Comment sont structurées ces énergies ?

Pour former un corps physique et physiologique, tel que celui du corps humain, il lui faut donc plusieurs autres gabarits énergétiques, vibrant justement à des taux vibratoires bien distincts, inter-reliés entre eux et toujours en adéquation avec l'énergie cosmique et terrienne.

Dans leur ensemble ces différents corps d'énergie, entourant et permettant l'expression du corps physique, on les nomme communément, l'Aura ou Ceh , le Champ d’Energie Humain.

Notre Aura est formée de 4 corps subtils principaux, chacun vibrant dans une gamme de fréquences qui lui est propre.

Les irrégularités vibratoires

Arythmies, fréquences trop basses ou trop élevées ne permettant plus une différenciation nette entre deux corps énergétiques, peuvent ainsi être révélatrices de problèmes qu'il faudra traiter.  Cependant, en Phi Magister, il est possible de se concentrer sur l'un ou l'autre corps énergétique pour en augmenter  la fréquence vibratoire. Il devient alors possible de passer d'un corps à l'autre afin de déceler à quel niveau les problèmes se situent.

Idéalement, on devrait tendre à élever la fréquence vibratoire de chacun de nos corps énergétiques au maximum de leurs capacités.

© lephimagister - 2020